Saturday, December 2, 2017

On the People’s Democratic Dictatorship, Mao Zedong

Le texte “On the People’s Democratic Dictatorship, Mao Zedong” est l’extrait d’un discours prononcé lors de la commémoration du 28ème anniversaire du parti communiste chinois en 1949 par Mao Zedong.

En 1949 les nationalistes sont vaincus, le Parti Communiste Chinois demeure donc au pouvoir. Mao fait un discours en Juin 1949. Dans ce discours, Mao veut donner les objectifs du PCC. Le rôle principal est d’unifier les classes sociales qui sont au nombre de quatre, qui à l’époque est une chose inédite. Là où il s’éloigne de la ligne soviétique c’est que ses réformes ne valent pas que pour la classe ouvrière, cette réforme vaut aussi pour les autres classes dont la paysannerie.  Mao veut faire en sorte que cette réunification soit au nom du PCC et que tout parte de celui-ci.

Pour se faire il faut notamment éliminer la concurrence, il avise la population de bien choisir son camp, pas d’alliances pas de double camp, le PCC doit distinguer l’ami de l’ennemi, les partisans ne doivent que servir le parti. Si celle-ci ne veut pas suivre les règles du PCC elle sera alors châtiée ce qui ressemble fortement à une dictature. Pour minimiser la chose Mao dira que pour battre ses ennemis il est obligé de recourir à cette dictature, mais d’après ses mots, dans cette dictature le peuple pourra faire entendre sa voix. Il désire d’ailleurs supprimer l’État pour que tout le monde soit au même rang social, seulement d’après lui le pays n’est pas encore prêt. Il y a trop d’ennemis à éliminer avant la suppression de l’État. Ce qui rajoute un poids considérable quant à la justification de la préservation d’une dictature.

En clair, après ce discours Mao va définitivement asseoir les règles du Parti Communiste Chinois en s’éloignant de la lignée soviétique grâce à la réunification de toutes les classes (prolétariat, paysannerie, petite bourgeoisie, capitalistes). Ceux qui sont contre le parti seront punis, ceux qui ne seront se décider aussi. La où Mao fait fort, c’est qu’il justifie une dictature par le besoin qu’à la Chine de combattre tous ses ennemis et tous ceux qui entraveraient d’après lui, un avenir glorieux. On retiendra que pour Mao tout doit venir du PCC et tout part de lui.

1 comment:

  1. Pour entrer dans ce texte, il faut en déchiffrer les termes. Vius ne vous arrêtez sur aucun. Les termes de dictature, réactionnaire, bourgeoise nationale, etc. ne vous interpellent pas. La dernière phrase de votre commentaire est la plus judicieuse. Vous auriez pu partir de là.

    ReplyDelete