Sunday, December 3, 2017

On The People’s Democratic Dictatorship

            Le document On The People’s Democratic Dictatorship, est un extrait d’essai écrit par Mao Zedong, en 1949. Le texte est issu de l’ouvrage Changing China: Readings in the History of China from the Opium War to the Present, traduit en 1977, par J. Mason Gentzler et publié par New York: PraegerMao Zedong y justifie la juxtaposition de la démocratie et de la dictature dans son mouvement.

Dans le texte, Mao reprend les critiques qui lui sont faites, en les expliquant et les affirmant. Pour Mao, on ne peut suivre que deux voies, celle de l’impérialisme ou la sienne, celle du socialisme. Il réfute toute hypothèse de troisième voie ou de juste milieu entre impérialisme et socialisme. Il évoque le passé avec l’expérience de Sun Yat-Sen et celle du Parti Communiste qui lui auraient enseignés à se « pencher d’un côté ». Avec cette expérience, il justifie aussi la dictature démocratique : seul le peuple doit avoir le droit de parler et les réactionnaires doivent en être privé. Le peuple correspond à la paysannerie, la petite bourgeoise urbaine et nationale qui sont dirigés par la classe ouvrière et le Parti Communiste. Mao précise qu’ils se sont unis pour former leur propre Etat et élire leur propre gouvernement, appliquant leur dictature sur les partisans de l’impérialisme, la classe des propriétaires, la bourgeoisie bureaucratique et les réactionnaires du Guomindang.


Même si Mao souhaite la démocratie avec le droit à liberté de parole, de réunion et le droit de vote, il estime que ces droits ne peuvent appartenir qu’au « peuple » et non aux réactionnaires, c’est ainsi que s’exprime la dictature dans son mouvement. Il le dit lui-même « La démocratie pour le peuple et la dictature pour les réactionnaires. » c’est ainsi qu’il définit la dictature démocratique. Cependant, Mao précise que même s’il souhaite abolir le « state power », il ne peut pas le faire maintenant parce que les classes et l’impérialisme existe encore. Il souhaite renforcer l’Etat pour le peuple, avec l’armée, la police et les tribunaux dans le but de consolider leurs moyens de défense. Mao veut progressivement développer la Chine agricole vers la Chine industrielle avec l’aide de la classe ouvrière et le Parti Communiste afin d’abolir les classes et « réalisé la Grande Harmonie ».

No comments:

Post a Comment